Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 10:40

2010-05-24-05-40-290


   Photo : © Joshua Targownik
www.pageandscreen.com

Le mois de septembre est souvent un mois bien rempli. Pour beaucoup, il est synonyme de rentrée, c’est une nouvelle année qui commence.

Chez Papillon aussi, ce mois de septembre joue un rôle particulier.

 

Savez-vous quel pourrait bien être cet événement qui rythme la rentrée du Roquefort Papillon ?

Pour vous aider à le découvrir, nous vous proposons un petit quiz rapide :

sondage

 

 

Choisissiez la réponse qui vous semble correcte, nous vous dévoilerons bientôt la solution…

 

Bonne rentrée à tous !

 

 

 


 

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 00:55

oliveraie1.jpg


 

 

Vous êtes désormais incollable sur le Roquefort Papillon. Mais saviez-vous que Papillon c’était aussi une huile d’olive ?
Et si nous vous contions son histoire ?
 
Il nous faut remonter en 114 avant JC, le long de la VIA DOMITIA, au sud de la France, sur la commune de Rivesaltes Salses le Château (66). C’est ici que fut créée l’Oliveraie Combusta qui accueillait, pendant l’Antiquité, un relais de poste romain faisant la liaison entre Rome et les garnisons de l’Empire.
 
Depuis 2005, ces 30 hectares de terres, bercées par un ensoleillement méditerranéen, abritent la culture délicate de deux variétés d’olives : l’es Arbequine (variété catalane) et la es Koroneiki (variété grecque). C’est de ce mélange, ensoleillé et plein de finesse, qu’est née l’huile d’Olive Vierge Extra Papillon vierge extra.
 
Par la suite, c’est en 2008 que Papillon prit la décision de construire son propre Moulin à huile. Une avancée sans précédent pour la qualité de l’huile. D’une part car le procès d’extraction à froid permet d’obtenir une qualité hors pair tout en conservant les vitamines (A et E). D’autre part, car l’huile d’Olive Papillon possède aujourd’hui une traçabilité sans faille de son nectar.
 
Pour offrir une qualité toujours meilleure, l’Oliveraie Combusta a entamé une démarche d’agriculture biologique certifiée. Aujourd’hui, l’oliveraie, le moulin et naturellement l’huile d’olive vierge extra Papillon sont certifiés « en conversion vers l’agriculture biologique ».
 
Et le goût dans tout ça ?
L’huile d’Olive Papillon est avant tout une huile aux saveurs naturelles. Pas d’arôme « tape-à-l’œil » mais un goût très légèrement fruité, ni piquant ni amer, avec des douces notes de pomme, d’artichaut et d’amande.
Sans résidu de pesticide, cette huile est un pur jus de fruit, aux qualités nutritionnelles intactes.
Dégustez-la crue sur un poisson, une viande ou un fromage Papillon, pour qu’elle dégage tout son arôme.
 
 
Pour les curieux qui voudraient parfaire leurs connaissances, rendez-vous sur le tout nouveau site de l’Huile d’Olive Papillon

 

Et enfin, pour les gourmands, il est évidemment possible de commander en ligne

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 10:40

2010-05-24-03-31-580p.jpg


 

Photo : © Joshua Targownik
www.pageandscreen.com

Après s’être longuement fait désiré, l’été arrive enfin. Pour accompagner ce beau soleil, rien de mieux qu’une balade au cœur de l’Aveyron pour profiter pleinement des richesses et des découvertes de ces paysages.

 

4 000 km de petits et grands chemins sont d’ores et déjà près à vous accueillir dans le premier département de randonneurs de France.

De la traversée du territoire du Larzac aux plus hauts plateaux de l’Aubrac, des corniches du Tarn aux grands itinéraires culturels des chemins de Compostelle. Sans oublier, bien évidemment, le village de Roquefort-sur-Soulzon : niché aux flans du Combalou, il s’étire sur 2 km, dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses.

Classé parmi les sites remarquables du goût, Roquefort vous réserve encore bien des surprises.

 

Les férus d’histoire profiteront de la visite de l’Eglise Saint-Pierre, restaurée en 1955-1956, avec son clocher à peigne et ses vitraux lumineux en verre taillé. Ils poursuivront ensuite leur balade par un détour dans le hall de la mairie qui accueille la fresque de Nicolaï Greschny, représentant la légende de Roquefort.

 

Si vous préférez prendre un grand bol d’air, le sentier des Echelles vous mènera sur les hauteurs du plateau du Combalou, lieu de pâturage des troupeaux de brebis. Une fois tout en haut, vous pourrez admirer une vue plongeante sur le village de Roquefort et le plateau du Larzac.

 

Si l’envie vous prend de commencer une balade par une chaude journée d’été, choisissez de vous promener du côté du sentier du menhir, au bord du Soulzon, dans un labyrinthe de végétation luxuriante. Ce menhir, dressé sur ses berges, témoigne, encore aujourd’hui, de la présence de l’homme à l’ère néolithique.

En fin de journée, vous aurez bien mérité une petite pause. La visite des caves Papillon vous fera découvrir les mille et une légendes du fromage roquefort et vous initiera à sa dégustation.

Enfin, n’oublions pas qu’à l’origine du Roquefort, il y a le lait de brebis Lacaune. Pour ceux qui en veulent toujours plus, les fermes du pays de Roquefort vous réservent un moment inoubliable au cœur des traditions et de la nature.

 

Et vous, quel est votre endroit rêvé en Aveyron ?
Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 12:01

2010-05-24-06-00-280p-1.jpg


 

Photo : © Joshua Targownik
www.pageandscreen.com

Ce blog est aussi l’occasion de vous parler des engagements mis en place pour protéger une agriculture de qualité et vous proposer des produits uniques.

 

Le vendredi 18 juin 2010, était une date importante pour l’avenir du Roquefort. M. Dacian Ciolos, Commissaire Européen de l’agriculture était présent en Aveyron pour rencontrer les syndicats agricoles, les élus et les professionnels du Roquefort.

 

Parmi les thèmes privilégiés de la journée, celui de la protection des AOP (Appellations d’Origine Contrôlée) est arrivé en tête des préoccupations.

Les professionnels présents avaient pour mission de s’assurer que la future PAC (Politique Agricole Commune) de 2013 protègerait toujours une agriculture de qualité.

L’un des objectifs de cette rencontre était donc que les AOP conservent leurs spécificités avec un cahier des charges plus exigeant que les simples IGP (Indications Géographiques Protégées).

 

Le Commissaire Européen, qui connaît bien la région pour y avoir effectué ses premiers stages pendant ses études, a conclu ses discussions en soulignant qu’il avait bien compris le « besoin de soutenir la petite agriculture » et qu’il essaierait de « trouver des moyens plus clairs de le faire ».

 

Amateurs de qualité et de traditions, soyons rassurés, il y a toujours des personnes soucieuses du savoir-faire de nos régions.

 


 

 

 

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 10:33

2010-05-24-03-24-560.jpg


 

Photo : © Joshua Targownik
www.pageandscreen.com

Ce blog fourmille déjà d’une multitude de recettes, imaginant et réinventant le roquefort sous toutes ses formes, même les plus inattendues.

 

Justement, aujourd’hui, nous avons envie de parler de l’accompagnement du roquefort. Comment et avec quoi l’associer ? Pour quelle occasion ? Sous quelle forme ?

 

Pour bien déguster un roquefort, la première chose à faire et surtout à bien faire, c’est d’en prendre soin. Pour cela, quelques conseils de conservation :

- Conserver votre Roquefort dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.

- Le sortir 2 heures avant dégustation pour qu’il soit à température ambiante.

- Le garder enveloppé dans du papier aluminium, un plat à couvercle ou une boîte en plastique.

 

Quand vient le moment de le déguster, choisissez votre accord préféré :

 

A l’apéritif ou en entrée, mariez le à de petits légumes crus pour profiter du mélange du fondant du roquefort au croquant des légumes.

Si vous avez aimé, les fois suivantes, testez son union avec du céleri ou un avocat bien mûr. Moins connu mais tout aussi délicieux, transformez votre roquefort en farce pour tomates et appréciez la subtilité des saveurs qui s’entremêlent.

Mais le plus souvent, on le retrouve au coin d’une table, entouré d’endives et de noix, au cœur d’une salade.

 

Si vous le préférez en plat de résistance, il est un compagnon idéal, surtout quand il s’agit de poisson blanc comme le turbot. Transformez le alors en sauce en le mélangeant à de la crème fraîche.

Bien sûr il se mêle parfaitement aux cakes, tartes, pizzas, omelettes ou soufflés et les relève doucement de sa note « fleurie ».

 

Enfin, pour ceux qui aiment le déguster dans son plus simple appareil : posez le sur un plateau de fromage et bordez le de tranches de pain de campagne, bien fraiches. Juste à côté, ouvrez une bonne bouteille de vin. Choisissez un vin blanc assez liquoreux comme le Sauternes ou le Jurançon, par exemple. Si vous êtes adeptes des vins doux naturels, allez chercher une bouteille de Porto. Enfin, les vins de la région de Cahors adorent sa compagnie (à consommer avec modération).

Si vous avez envie d’une petite gourmandise pour l’accompagner, pensez au fondant et au sucré de la poire Passe-Crassane, sa rencontre avec le roquefort est tout simplement surprenante.

 

 

C’est bien connu, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Ces goûts et ces mélanges justement, ce sont les nôtres et il ne tient qu’à vous de nous faire partager vos accords préférés dans un commentaire ou une recette inédite

 

 

 

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 15:47

iStock 000002747401XSmall

Pour ceux qui souhaitent réserver dès maintenant :

Les caves Roquefort Papillon

L’histoire commence il y a quelques millions d’années, durant l’ère du Jurassique. Au cœur de la France, l’activité volcanique, et l’alternance des glaciations et des redoux, fracture la corniche du plateau de Combalou. Le climat aride, sans source ni ruisseau, pousse alors les bergers à aménager  ces « lavrognes », pour y recueillir les pluies. Petit à petit, les eaux creusent la roche jusqu’à voir apparaître de petites cavités déformer les pierres des sous-sols.
Et c’est ainsi que sont nées les fleurines, élément indispensable à la création et à l’affinage du Roquefort.

 

Des siècles plus tard, en 1906, dans la pénombre et la fraîcheur des caves, l’alchimie secrète de l’ensemencement du lait de brebis se produit et les fameuses fleurines abritent alors la naissance du célèbre Roquefort Papillon.

 

Aujourd’hui encore, les caves de Roquefort n’ont rien perdu de leur charme mystérieux. Pour en avoir le cœur net, rien ne vaut un détour par les caves Papillon, qui vous accueille toute l'année pour vous faire partager leur savoir-faire et leur passion pour le roquefort.

A votre arrivée, vous vous installerez confortablement devant un film retraçant l’histoire du roquefort et la saga de Papillon. Laissez-vous ensuite entrainer dans le labyrinthe des caves pour y découvrir tous les stades d’affinage du Roquefort Papillon et imprégnez vous de cette atmosphère si particulière, qui règne dans ses sous-sols de Roquefort…

Enfin, avant de repartir, n’oubliez pas la dégustation gratuite qui vous attend, pour combler vos papilles attisées.

 

Pour vous organiser une visite guidée :

Octobre à mars | 7 jours/7 | 9h30 à 11h30 - 13h30 à 16h30
Avril à juin | 7 jours/7 | 9h30 à 11h30 - 13h30 à 17h30
Juillet à août | 7 jours/7 | 9h30 à 18h30 - non stop
Septembre | 7 jours/7 | 9h30 à 11h30 - 13h30 à 17h30

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 18:04

iStock 000004230731XSmall


En Aveyron, et plus précisément du côté du village d’Espalion, la fin du mois d’Avril a été marquée par le concours départemental de fromage, organisé dans le cadre de la foire de Printemps.

 

Chaque année, cette manifestation est l’occasion de mettre à l’honneur les meilleurs fromages et produits laitiers du département et surtout de faire connaître de petits producteurs locaux.

 

Fromages de brebis, chèvres ou vaches, fromages frais, yaourts ou faisselles, fromages à pâte molle ou pressée, nature ou vieillis… Au total, c’est une centaine de produits qui était répartie par tables et par catégories devant un jury de professionnels qui n’a pas chômé devant la diversité qui s’offrait à lui.
Un jury, présidait cette année par Jacques Bernat, ancien éleveur de brebis laitières pour Roquefort, à Camarès mais surtout ancien président de l’association nationale des appellations d’origine fromagères et membre de L’Inao.

 

Chaque table avait pour délicate mission, de noter les différents produits selon leur forme, leur aspect, la texture de leur pâte mais surtout l’odeur et la saveur… La concertation entre les membres fut longue et animée. Les débats débutant à 10 heures ont parfois pris fin vers 13 heures, pour les tables de jurys les plus indécis.
C’est avec une grande fierté que nous avons pris connaissance du palmarès puisque le Roquefort Papillon reçoit deux médailles d’or pour le Brebille Papillon (catégorie pâte molle) et  le Roquefort Révélation (catégorie Roquefort AOC), ainsi qu’une médaille de bronze pour le Roquefort Premium.

 

A l’occasion d’un prochain billet, nous vous parlerons de l’ensemble des fromages Papillon car il n’y a pas que du roquefort chez Papillon…
N’hésitez pas à nous laisser des commentaires si vous avez des questions.

 

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 16:05

2010-05-24-05-40-290.jpg

 Info pratique : vous trouverez votre Roquefort Papillon chez votre fromager et dans certains supermarchés

Pour en savoir plus

 

Photo : © Joshua Targownik
www.pageandscreen.com

 

Il est toujours intéressant de connaître ce qui se cache derrière les produits que l’on aime déguster. Voilà pourquoi nous vous proposons une « fiche d’identité spéciale Roquefort » qui vous permettra d’être incollable sur le sujet.

 

Pour la petite histoire

Selon la légende, un berger oublia un morceau de fromage de brebis dans une grotte. Quand il le retrouva, quelques temps plus tard, il était couvert de moisissure. Sa curiosité le poussa à goûter et la saveur du fromage fut tellement apprécié qu’il devint l’une des plus grandes spécialités locales.

 

Par la suite, en 1411, une Charte de Charles VI reconnaît la nécessité vitale de défendre le Roquefort « en un pays où ne pousse ni pied de vigne, ni grain de blé ».

L’aventure se poursuit en 1666, lorsqu’un arrêt du Parlement de Toulouse concède aux habitants de Roquefort « le monopole de l’affinage du fromage tel qu’il est pratiqué de temps immémorial dans les grottes dudit village ».

La règle est donc stricte : « ne sera Roquefort que ce qui sortira des caves Roquefort ».

Seule dérogation, le lait de brebis Lacaune, nécessaire à la production du fromage peut être collecté dans une zone de 100 km autour de Roquefort-sur-Soulzon.

 

Ce fromage aveyronnais est aujourd’hui l’un des plus connus et des plus exportés au monde. Son goût typé et intense sont ses marques de fabrique et en font un fromage reconnaissable entre tous.

 

 

Fiche d'identité

Appellation : Roquefort

Origine : Roquefort-sur-Soulzon, Midi-Pyrénées

Type de lait : brebis Lacaune (lait cru)

Poids moyen : 2,500 kg

Type de pâte : pâte persillée

Durée d’affinage : 4 mois minimum (5 mois pour un affinage optimal)

Quantité : Il faut en moyenne 4,5 litres de lait pour fournir un kilo de roquefort

AOC : oui (depuis 1952) et protégé par une charte depuis 1411.

AOP (au niveau européen) : oui depuis 1996

Pourcentage de matières grasses : 50%. Grâce à son goût typé et long en bouche, un petit morceau suffit à combler l’appétit des plus gourmands.

Quand le déguster : la période la plus propice est d’avril à octobre, date à laquelle on trouve la plus grande diversité de roquefort.

 

 

Vous voilà fin prêt pour bien choisir votre Roquefort, bonne dégustation !

 

 

 

 

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 18:16

anim-flash



Voici la nouvelle version du blog de recettes Roquefort Papillon.
Ce carnet de recettes est rempli d’idées, de nouveautés et d’inventivité culinaires pour le plaisir des petits comme des grands gourmands.
Laissez vagabonder votre curiosité au fil des recettes et n’hésitez pas à nous proposer vos propres créations.
Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de nous faire parvenir vos nouvelles idées à :

blog@roquefort-papillon.com
N’oubliez pas d’illustrer vos recettes pour nous faire saliver.

Le petit plus : un moteur de recherche vous permet de retrouver une recette selon vos envies du moment. Recherchez vos ingrédients favoris et découvrez les recettes alliant vos goûts préférés.


A très bientôt

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 17:04

 

anim-flash



 

Vous l’avez peut-être constaté, le blog s’est doté d’une toute nouvelle spécificité : un moteur de recherche par ingrédient(s).


Imaginez :
On est dimanche soir, vous ouvrez votre frigo et il vous reste un peu de roquefort, quelques œufs et une brique de crème fraîche. Tout est fermé, impossible de faire un saut à l’épicerie du  coin pour vous ravitailler.
Seulement voilà, le problème c’est que vous ne savez pas quoi en faire de ces ingrédients, pas facile d’inventer une nouvelle recette en quelques minutes, un dimanche soir…
Alors vous vous rendez sur le blog de recettes Roquefort Papillon, vous tapez vos 2 ingrédients dans le moteur de recherche : quelques clics et une vingtaine de minutes plus tard, vous dégustez une « Papillotte, Papillon, roqueforti »




 

Repost 0
Published by recettes-roquefort - dans Papillon & vous
commenter cet article